Y a-t-il un lien entre sédentarité et votre santé osseuse et mentale ?

Un style de vie sédentaire peut nuire à la santé de vos os, car ceux-ci peuvent rétrécir, s’amincir et s’affaiblir. Le International Journal of Environmental Research and Public Health a publié une étude qui indique que la participation à diverses formes d’exercice comme la course, la danse aérobique, la marche et la musculation ont des effets positifs sur la santé osseuse.

Le corps humain est une machine exceptionnelle, mais contrairement à ce que lui impose le mode sédentaire de la vie moderne, il n’est pas conçu pour rester stationnaire. Grâce aux 360 articulations et près de 700 muscles squelettiques qui le composent, il peut réaliser quantité de mouvements dans tous les sens.

Pour briser la sédentarité, vous devez incorporer à votre journée de petits mouvements. Par exemple, prenez une pause de votre station assise en vous levant et en vous étirant toutes les 15 minutes. 

Santé mentale

C’est bien connu que l’exercice et l’activité physique ont un effet positif sur la santé mentale. Le fait de bouger contribue à un état de bien-être. À l’inverse, les recherches montrent que passer plus de temps devant un écran peut avoir un impact négatif sur la santé mentale pour une foule de raisons (absence de relations interpersonnelles, manque de sommeil, etc.), sans compter que cette activité est souvent associée à un comportement sédentaire. Tous ces facteurs mis ensemble permettent donc de mettre en évidence le lien entre la sédentarité et les problèmes de santé mentale.

L’analyse de plusieurs études examinant le lien entre le temps que des adolescents passaient devant un écran et les symptômes de la dépression (avec une attention particulière sur le comportement sédentaire), a révélé que deux études sur trois établissaient un lien entre le temps d’écran prolongé et les symptômes de la dépression, l’anxiété, le stress et la solitude.

Voilà tant de raisons supplémentaires de bouger dans le but de maximiser votre bien-être. Le tout, par le fait même, permettant aussi d’optimiser votre santé neuro-vertébrale et votre santé globale.

Source : www.askthescientists.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *