L’allaitement et la chiropratique

Nous savons tous que l’allaitement est le choix optimal pour nourrir son enfant, mais ce que l’on sait moins c’est que dans certains cas les mères doivent renoncer à allaiter car leur bébé ne prend pas le sein correctement et que cela entraîne des douleurs importantes pour la mère ainsi que de la frustration chez le bébé qui n’est jamais rassasié. Un cocktail explosif qui amène souvent la mère à se tourner vers le lait maternisé, malgré son désir d’allaiter.

Une des causes première de la difficulté de l’enfant à bien téter est  sa naissance.  Que ce soit par sa présentation anormale, par l’utilisation d’instruments (forceps, ventouse), par la césarienne, par l’utilisation de médicaments (induction, péridurale…) ou par toute autre complication durant l’accouchement, toutes ces conditions peuvent nuire au système nerveux et à la biomécanique de l’enfant, ce qui peut l’empêcher de bien se positionner sur le sein.

Il faut comprendre que pour qu’un bébé soit en mesure de téter, d’avaler et de respirer durant l’allaitement, l’action de 6 nerfs crâniens, d’environ soixante muscles, de ses vertèbres et de 22 os crâniens incluant sa mâchoire,  doit être optimale.  C’est à ce niveau que le travail du chiropraticien peut aider à améliorer grandement les contraintes de l’enfant, et donc par conséquent, aider à l’allaitement. Le chiropraticien, de par sa formation universitaire de 5 ans menant au doctorat de premier cycle, peut diagnostiquer et traiter les problématiques reliées aux nerfs, aux muscles et aux articulations de l’ensemble du corps humain,  autant chez le nourrisson que chez les personnes âgées.  Il peut avoir un impact considérable chez le bébé par l’utilisation de techniques très douces sans manipulation articulaire à haute vélocité comme chez l’adulte. Il n’y a pas d’âge minimal pour faire évaluer son enfant, et dans le cas de difficultés d’allaitement, le plus tôt est le mieux si on ne veut pas être rendu au point de devoir abandonner, malgré tous nos efforts. N’hésitez pas à consulter votre chiropraticien pour plus d’informations!

One thought on “L’allaitement et la chiropratique”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *