Le tunnel carpien

Avez-vous souvent des engourdissements aux mains ? Si oui, il s’agit peut-être d’une compression du nerf médian au niveau du poignet ou de l’avant-bras ! Le nerf médian est un nerf qui débute dans le cou pour se terminer au niveau du pouce, de l’index et du majeur. Ce nerf peut être comprimé ou étiré tout au long de son parcours et en particulier au niveau du tunnel carpien (situé à l’avant du poignet), ce qu’on appelle le Syndrome du Tunnel carpien justement ! Ce même nerf peut aussi être comprimé dans le cou et aussi par les muscles de l’avant-bras chez les gens ayant une hypertonicité de ces muscles.

Si l’engourdissement est surtout au petit doigt et à l’annulaire, le nerf touché est probablement un autre nerf soit le nerf ulnaire.

Quoi faire pour régler les problèmes d’engourdissement ?

Premièrement, il faut s’assurer que le problème n’est pas lié à une source externe telle qu’un mauvais ajustement du poste de travail (exemple : poste informatique). également, pensons à tous les métiers nécessitant la prise d’un objet tel que les peintres et les travailleurs de la construction qui doivent contracter les muscles de la main et de l’avant-bras une bonne partie de la journée. Les travaux nécessitant des mouvements répétitifs tels que les chaînes de montage sont aussi à risque tout comme plusieurs sports de raquettes.

De plus, si le problème persiste malgré la modification du poste de travail et un peu de repos ou s’il est présent depuis un bon moment, vous devriez consulter un chiropraticien compétent ou un autre professionnel de la santé capable de diagnostiquer et traiter les tensions musculaires et les possibles subluxations des os du poignet, du coude, de l’épaule et du cou pouvant compresser les nerfs impliqués. En passant, une subluxation est un mauvais mouvement ou un léger déplacement d’un os pouvant entre autres occasionner une diminution de la conduction nerveuse et créer des symptômes neurologiques comme des engourdissements, un perte de force musculaire et de la douleur.

Finalement, n’oubliez pas de bien vous échauffer avant un exercice ou avant de travailler et de vous étirer régulièrement. Dans ce cas-ci, les étirements des avant-bras sont prescrits à raison d’environ 3 à 5 fois 30 secondes tous les jours.

Dr Hugo Lavoie, chiropraticien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *