Ouch mon épaule!!

 

 

 

 

Avant de vous parler des blessures à l’épaule, je dois vous expliquer rapidement de quoi est constituée une épaule. Il y a d’abord la jonction entre l’humérus (os du bras) et la cavité glénoïde appartenant à l’omoplate, ce qu’on appelle articulation gléno-humérale (le nom le dit). Il y également l’articulation acromio-claviculaire et comme le nom le dit encore, c’est la jonction entre l’acromion (portion distale de l’omoplate) et la clavicule. Tout ceci est maintenu en place par plusieurs ligaments qui ont pour tâche de solidifier les articulations. Finalement, l’épaule est composée de muscles qui servent à la faire bouger.

bassin

Quelle est la différence entre une dislocation et une séparation de l’épaule ?

Une dislocation de l’épaule se produit lorsque l’humérus sort de sa cavité où il est normalement logé (articulation gléno-humérale). Cela se produit occasionnellement en vélo, lors d’une mauvaise chute sur l’épaule. La dislocation peut être partielle alors que l’humérus sort et revient aussitôt dans l’articulation. La dislocation peut également être complète alors que l’humérus est complètement sorti de sa cavité. Les signes et symptômes principaux sont une douleur souvent extrême, une impossibilité de bouger le bras et une déformation du contour de l’épaule.

Quoi faire dans cette situation ? Il ne faut pas essayer de remettre soi-même le bras en place. Il faut plutôt demander de l’aide pour se rendre à l’hôpital. Des radiographies seront probablement prises et des anti douleurs vous seront donnés avant de procéder à la manipulation qui remettra votre épaule en place.

Quant à elle, la séparation de l’épaule se produit à l’articulation acromio-claviculaire située directement sur le dessus de l’épaule. Cela se produit lors d’une chute directement sur le côté ou avec le bras allongé (comme lorsque l’on essaie d’amortir une chute). Les ligaments sont alors mis en tension et il se crée un déplacement de la clavicule par rapport à l’acromion. Les symptômes sont une douleur localisée sur le dessus de l’épaule et la douleur est amplifiée lors de l’élévation du bras sur le côté (abduction). De l’enflure apparaît assez rapidement après l’accident. Cette blessure est généralement classifiée selon le degré d’atteinte des ligaments de l’articulation acromio-claviculaire. Dans le meilleur des cas, les ligaments sont étirés et dans le pire des cas, un ou deux ligaments sont déchirés. Soyez rassurés, il est plutôt rare que tous les ligaments déchirent et une opération n’est pas souvent la solution !

Quoi faire si une blessure à l’épaule vous arrive ?

Repos, immobilisation, compression et glace seront les mots d’ordre pendant quelque temps suivant la blessure. Vous devriez aussi consulter un professionnel de la santé compétent afin que celui-ci vous indique la procédure à suivre pour que vous puissiez revenir le plus vite possible sur votre vélo. Quelques traitements sont souvent nécessaires pour rétablir au maximum la biomécanique de votre épaule. Un bandage maintenant la clavicule et l’acromion devraient être faits afin que les ligaments reprennent de façon convenable et que l’articulation soit la mieux alignée possible. Il n’est pas rare de voir une bosse, que l’on appelle note de piano, sur le dessus de l’épaule d’une personne qui n’a pas bien guérit! Des exercices de renforcement et d’étirement bien précis pour votre condition vous seront fournis…le temps venu. Il est trop fréquent de voir un blessé commencer des exercices de renforcement trop tôt, ce qui ralentit la guérison !

Des suppléments conçus pour accélérer la guérison des ligaments peuvent être également utiles. Du manganèse et de la vitamine C font parti de la recette gagnante.

Vous avez une vieille blessure à l’épaule?

Une bonne évaluation pourrait vous permettre de régler une vieille blessure au sujet de laquelle vous croyez qu’il n’y a plus rien à faire. Très souvent, lors d’une vieille blessure, le corps a compensé en faisant travailler certains muscles d’une façon exagérée, ce qui entretient le problème ou en crée un nouveau. Des douleurs au cou, à l’omoplate, au dos ou au coude apparaissent souvent des mois ou des années suivant une blessure à l’épaule.

En espérant que cela vous aidera à savoir quoi faire si de telles blessures vous arrivent. La prudence demeure toutefois le meilleur des choix !

Pour toute question, conseil ou pour l’évaluation et le traitement de vos blessures, n’hésitez pas à me contacter ou à prendre rendez-vous avec l’un des chiropratiens-chiropraticiennes de notre clinique chiropratique.

Bon vélo !

Dr Hugo Lavoie, chiro, Centre chiropratique familial de Sherbrooke, www.centrechiropratique.ca, (819) 563-2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *